Archives mensuelles : août 2018

film bleach

Bleach, le rendez-vous honoré !

Bleach est un film de SHINSUKE SATO. Manga japonais, il connait un certain succès, d’où l’initiative de l’adapter au cinéma comme le font les cadres hollywoodiens. Le résultat est hallucinant, plus que ce qu’on attendait. Illustrée par TITE KUBO, l’adaptation manga est exceptionnelle et les résultats sont là.

Des chiffres satisfaisants

BLEACH figure à la 10e position des bandes dessinées nipponnes les plus vendues dans le monde. Avec 120 millions d’exemplaires imprimés, le résultat, plus que satisfaisant, n’est guère surprenant. Le Manga comporte 74 volumes, pour une publication qui date de 2001 à 2006 au mois d’août. En 2005, le film remporte le prix shogakukan dans la catégorie des films réservés aux jeunes garçons, appelés en japonais « shonen».

Ceci laisse entrevoir à suffisance le succès de l’adaptation manga cinématographique pour le plus grand plaisir des fans qui n’attendaient que cela.

Il faut noter ici que les avis étaient partagés. Les puristes, ayant découvert et apprécié le Manga sous la forme BD, ne souhaitaient pas voir le Manga en film. La peur était liée au possible fiasco, à la dénaturation de l’histoire et des personnages à travers lesquels beaucoup s’identifiaient. Elle était aussi relative au budget serré dont disposait TITE KUBO. Mais le résultat est là et il parle de lui-même. Le pari était osé.

Synopsis du film

Le jeune ICHIGO KUROSAKI vit avec son père et ses deux sœurs depuis le décès de leur maman dans le quartier karakura, décès constaté dans des conditions mystérieuses. Leur père ne les a pas ménagés, leur menant ainsi une vie difficile. Le jeune homme a le don de voir les esprits et peut interagir avec ces derniers. C’est ainsi qu’il fait la rencontre de RUKIA pendant une nuit. Blessée pendant son affrontement contre un hollow fishbon D, qui est une âme sous la forme d’un monstre bestiale dévorant les âmes, elle lui transmet ses pouvoirs.

Ichigo en fait bon usage et sort victorieux de son combat grâce à son énorme sabre ZANPAKUTO pourfendeur d’âmes. Après hésitation, il finit par devenir un shirigami, un dieu de la mort jouant le rôle de justicier. Il fait face à l’opposition farouche de ses collègues qui ne tolèrent pas l’arrivée d’un humain dans leurs rangs, étant donné que le monde des shirigamis est comme le nôtre, mais plutôt habité par des âmes formant la « soûl socity ».

Une première tonitruante

La première du film a eu lieu à fantasia le 23 juillet 2018, drainant une foule impressionnante. Le film rafle au passage le prix de la réalisation exceptionnelle. Il comporte des effets spéciaux surprenants pour un petit budget. Mais il faut noter quelques remarques importantes. Le recours à la BO rend l’immersion dans le film difficile, autant que les raccourcis empruntés pas le scénario perdent parfois les téléspectateurs, mais offre l’espoir d’une deuxième partie. Par ailleurs, les nombreux retours en arrière, propres aux réalisations nipponnes, rendent la séance complexe. Ceci étant, nous pouvons comprendre sa 4ème place au box-office.

facebooktwittergoogle_pluspinterest
sortie mangas 2018

Les sorties Manga de l’été 2018

L’univers du Manga apporte chaque mois une pléthore de nouveautés. Il serait donc intéressant de découvrir jusqu’où les créateurs des dessins animés et de BD de la pop culture japonaise ont poussé l’inspiration. Figurines Mania vous propose une sélection de cinq nouveautés déjà disponibles sur les plateformes de vente. Il s’agit, par ordre décroissant, des mangas de juin et juillet 2018 les mieux côtés.

Blue Giant Tome 2

Le deuxième tome de la bande dessinée Blue Giant est sorti au début du mois de juin. Il raconte la vie de Dai Miyamoto, un jeune lycéen qui rêve de devenir le plus grand saxophoniste du monde. Deux nouveaux personnages apparaissent : la jeune Miwa pour qui Dai a le béguin et un musicien qui devient par la suite son maître. Le jeune homme fait preuve d’une détermination à toutes épreuves. Le plus, c’est la possibilité pour les lecteurs d’appendre avec le héros les rudiments de la musique. Le moins, c’est une introduction peu intéressante.

Origin tome 1

Ce dessin animé paru en juin dernier est le tout premier de la publication. Il projette le lecteur en 2048 à Tokyo. Origin est un robot qui décide de stopper les ambitions dévastatrices de sept autres humanoïdes qui sèment la terreur parmi les humains. Il se fait embaucher dans une usine de construction de robots où il essaye d’améliorer ses fonctionnalités sans se faire découvrir. Ce tome fait un savant mélange entre la science-fiction, le combat et l’humour.

Route End volume 1

Cette série est parue en juin dernier. Elle raconte l’histoire de Taji Haruno. Il travaille pour une entreprise d’assainissement des scènes de crimes. Dans cet univers très sombre, il va découvrir les restes découpés d’une victime du tueur en série «End». Les autres découvertes qu’il y fait le conduisent à mener ses propres enquêtes sur les motivations de ce meurtrier. La BD fait naître beaucoup d’interrogations, ce qui motive à découvrir le deuxième volume de l’histoire, annoncée pour août 2018. Cependant, les graphismes pourraient peut-être manquer de finesse en comparaison des autres mangas présentés.

Hungry Marie tome 1

C’est le premier tome d’une série de quatre. Il est sorti au début du mois de juillet. Il raconte l’histoire de Taïga, victime de magie noire. Celui-ci est possédé par Marie-Thérèse qui ne le libère que lorsqu’elle a mangé à sa faim, une situation qui l’empêche de vivre pleinement son amour pour sa voisine Anna. Cette BD est très inspirée par la pop culture moderne. C’est un beau concentré d’humour pour les lecteurs en quête de détente.

Sword Art Online – Project Alicization tome 1

Ce manga paru en juin dernier s’inspire des aventures de la célèbre Alice. C’est l’histoire de Kirito, bloqué dans un jeu de réalité virtuelle dans lequel il sera appelé à élucider de nombreux mystères. L’intrigue est très dynamique. Assez pour plaire aux fans des dessins animés Alice au pays des merveilles.

facebooktwittergoogle_pluspinterest