Alita battle Angel

12 août 2019
/
admin
Catégories :
  • Ciné,
  • Manga,
  • Sortie ciné,
ALITA

Alita Battle Angel, une adaptation réussie ?

 

L’adaptation de mangas en film a toujours été l’une des prouesses les plus difficiles du cinéma hollywoodien. En effet, trouver des acteurs capables d’interpréter des personnages de fiction, n’est pas chose aisée. De plus, retranscrire un univers visuel, qui est esthétique en dessin, mais qui finalement n’aurait aucune cohérence dans le monde réel, est souvent la cause de la débâcle de ce type d’adaptation. Tel fut le cas d’Alita Battle Angel, film de Robert Rodriguez, lors de la découverte du character design du personnage. En effet, les yeux très larges (qui sont normaux dans un manga) du personnage ont fait rugir plus d’un fan, une fois adaptés sur un personnage plus « réel » pour les besoins du cinéma. Néanmoins le design du personnage reste fidèle à l’original, comme l’est sa figurine. Mais, qu’en est-il du film en lui-même ?

 

L’histoire d’Alita Battle Angel

Ce film est donc l’adaptation du manga Gunnm créé et dessiné par Yukito Kishiro et sera, comme Ghost in The Shell, sujet à de nombreuses critiques de la part des fans de manga. Dr Dyson Ido, est un savant spécialisé dans la création de prothèses et la réparation de cyborgs et andro-cyborgs. Il découvre dans une décharge, en recherchant des objets abandonnés mais réutilisables, la colonne vertébrale d’un androïde féminin. Il décide alors de la ramener chez lui et de créer un cyborg, en adaptant sa trouvaille aux prothèses qu’il avait créé pour sa fille handicapée, tuée auparavant par un cambrioleur. Une fois la réparation du cyborg effectuée, il décide de l’appeler Alita, du même nom que sa fille. Complètement amnésique, l’androïde possédant un charme plutôt humain, possède une particularité. Une fois soumise à un certain stress représentant un danger, elle se met en mode « combat » et des flashbacks lui révèlent qu’elle était autrefois un robot de guerre très puissant. Nous verrons donc l’évolution du personnage, de sa phase d’enfant stupéfait, vers sa phase d’adolescente morose pour finir sur sa phase de pré-adulte rebelle à la recherche de son identité et de sensations fortes pour activer ses flashbacks. La trame principale reste assez intéressante malgré un antagoniste assez « enfantin » et une fin menant à un cliffhanger qui laisse peut-être entrevoir une suite… ou une frustration sans fin.

 

Réception générale

Alita Battle Angel est un film qui aura coûté près de 200 millions de dollars et dont la qualité visuelle est très soignée. Cette qualité 3D se rapproche de la figurine  du personnage. Il a par contre été boudé par les cinéphiles américains et canadiens, car n’aurait rapport que 85 millions contre, à titre de comparaison, 700 millions pour Black Panther. Le box-office chinois a par contre été plus réceptif au charme de l’androïde et a permis à l’adaptation d’encaisser dans les environs des 130 millions de dollars. Dans l’ensemble, c’est-à-dire au box-office mondial, 400 millions de dollars ont été engrangés, de quoi permettre aux producteurs et au studio (mais de peu) de rentrer dans leurs frais. Étant donné que ce film n’a pas rencontré le succès escompté dans les salles, il sera difficile pour les producteurs d’investir sur une suite. Néanmoins un petit espoir est permis, étant donné que d’autres adaptations dont la réception fut mitigée ont bien bénéficié d’une suite. Comme le dit l’adage, qui vivra verra.

 

facebooktwittergoogle_pluspinterest