Dragon Ball et Dragon Ball Z : les origines du manga

21 novembre 2016
/
admin
Catégories :
  • Manga,
Dragon Ball

Dragon Ball est avec les Chevaliers du zodiaque l’un des mangas qui a marqué le plus de téléspectateurs dans le monde. En 2013, l’auteur de la série Dragon Ball Akira Toriyama reçut le prix spécial anniversaire du 40e festival de bandes dessinées d’Angoulême. À ce jour, il est le seul « mangaka » japonais qui s’est vu décerner cette prestigieuse distinction.

La genèse de Dragon Ball

D’après Akira Toriyama, qui s’est livré pour le magazine Forbes, Dragon Ball est inspiré d’une histoire vraie ou presque. En effet, l’auteur s’est beaucoup inspiré de « La Pérégrination vers l’Ouest » de l’auteur Chinois Wu Cheng’en lorsqu’il a créé ses premières planches. Pour rappel, La Pérégrination vers l’Ouest raconte l’histoire vraie du moine chinois Xuan Zhang qui était parti chercher des manuscrits bouddhiques en Inde. Akira Toriyama a quelque peu puisé dans les personnages que le protagoniste de Wu Cheng‘en a rencontrés au cours de son périple. Xuan Zhang est accompagné d’un cochon dénommé Oolong que l’on retrouvera également dans Dragon Ball.

Une forte influence venant de Jackie Chan

La femme d’Akira Toriyama, elle-même mangaka aurait laissé entendre au cours d’une interview que son mari avait l’étrange manie de dessiner tout en regardant des films. Lorsqu’elle lui a demandé ce qu’il regardait pendant qu’il dessinait, il lui a simplement répondu : « surtout des films de kung-fu de Jackie Chan ». Akira Toriyama aurait confié qu’il fut capable de connaître ce qui se passait à l’écran juste en écoutant les dialogues. En effet, il aurait vu chacun des films de Jackie Chan plus d’une cinquantaine de fois.

C’est ainsi qu’Akira Toriyama s’est lancé dans un premier essai qui n’a jamais été édité et qu’il avait décidé d’intituler Dragon Boy. En fait, Akira a posé les bases de Dragon Ball dans Dragon Boy. On y retrouve l’histoire d’un jeune héros passionné d’arts martiaux et à l’humour bien ficelé. D’après la biographie d’Akira Toriyama, c’est l’éditeur du Weekly Shonen Jump, Kazuhiko Torishima qui aurait incité l’auteur à s’intéresser à La Pérégrination vers l’Ouest. Kazuhiko Torishima aurait agi de la sorte pour qu’Akira Toriyama puisse totalement rompre avec son premier succès Dr SLUMP.

Naissent alors en 1984, les aventures de Sangoku ou Son goku, littéralement le « roi singe » (le même nom que le héros du La Pérégrination de l’Ouest).

Le héros était un peu faiblard

Dragon Ball ne rencontra pas un succès immédiat, bien au contraire, il a dégringolé dans les classements alors que la série n’était encore qu’à ses débuts. Après avoir analysé la situation, Toriyama et Torishima sont arrivés à la conclusion suivante : Sangoku n’était pas assez fort et qu’il ne parvenait pas à résonner avec les lecteurs. Ils devaient alors le rendre plus fort. C’est la raison pour laquelle notre héros ne rencontrait que des adversaires de plus en plus forts au fil des séries.

Pourquoi Dragon Ball Z ?

L’anime de Dragon Ball a été rebaptisé Dragon Ball Z. Pourquoi ont-ils décidé d’ajouter le Z ? La réponse est simple : après le Z, il n’y a rien. Toriyama a décidé d’arrêter la série en 1995. Les fans de l’histoire ont pu retrouver des couleurs grâce aux séries dérivées Dragon Ball GT et Dragon Ball Super.

facebooktwittergoogle_pluspinterest