Archives du mot-clé Wonder Woman

my wonder women

Film My Wonder Women : ce qu’on apprend sur l’héroïne et ses origines

my wonder women

Wonder Woman est le personnage féminin de l’univers DC Comics le plus puissant à ce jour. Si de nombreux films ont mis en scène la super-héroine, il est temps de s’intéresser au créateur de celle-ci. Sorti dans les salles de cinéma le 18 avril 2018, My Wonder Women retrace entre autres ce qui a inspiré la naissance de l’amazone.

Synopsis du film

Le biopic de la réalisatrice américaine Angela Robinson se déroule dans les années 30. À cette époque, William Moulton Marston (Luke Evans) est un professeur de psychologie à Harvard. En parallèle, il tente d’élaborer avec sa femme Elizabeth Holloway (Rebecca Hall) un détecteur de mensonge. Passionné par la nature humaine, il va vite trouver en la personne d’Olive Byrne (Bella Heathcote), jeune étudiante, une assistante hors pair. Mais cette collaboration va vite dépasser la sphère professionnelle. Un trio amoureux apparaît naturellement, et au milieu, l’éclosion d’un futur personnage emblématique.

Vous l’aurez compris, ce ménage à trois est à l’origine de la création de Wonder Woman. La toile de fond du film est bien entendu le féminisme. Car ce qui a toujours été l’une des caractéristiques principales de la princesse amazone, c’est la volonté d’instaurer une égalité homme-femme. Dans ce film, ce sont les deux femmes, dont Marston est amoureux, qui vont lui donner l’inspiration nécessaire. En effet, de fortes personnalités l’entourent. Elles véhiculent toutes les deux l’image de femmes intelligentes, qui s’assument et qui se revendiquent libres.

 La force féminine : le noyau de l’histoire

Pour rappel, Wonder Woman s’appelle Diana. Elle est la princesse immortelle des amazones, vivant sur l’île secrète de Themyscira. C’est une guerrière qui rencontre un jour un pilote américain qui s’est crashé sur leur île. Elle le suit alors dans le monde des Hommes pour l’aider à combattre une force ennemie. Diana met à contribution ses super-pouvoirs pour rétablir l’ordre.

Elle incarne à elle seule l’émancipation féminine et sa prise de position assumée face à la domination masculine. Il est important de préciser qu’elle a été créée en 1941. Jusque-là, Superman et Batman faisaient les beaux jours de DC Comics. Pourtant, grâce à son amante Olive, Marston s’initie à la bande dessinée. Il se retrouve, selon lui, confronté à un univers finalement assez fermé. Ainsi, il propose au directeur de DC Comics de créer un personnage à la hauteur de ces super-héros, mais celui-ci sera féminin. Il s’agit de faire comprendre au grand public que la puissance d’un héros ne se résume pas à un genre. L’amazone en est une bien belle démonstration. Elle est devenue légendaire.

 Parallèle entre la fiction et la réalité

En s’intéressant à la vie du créateur, Angela Robinson montre aux spectateurs le cheminement, parfois complexe, d’une idée. Diana est le symbole du féminisme américain. Elle est à la fois indépendante et exubérante. Il est d’ailleurs possible de faire le parallèle entre la vie personnelle de Marston et les détails qui composent le personnage. Diana est un modèle pour les femmes, autant que le sont Elizabeth et Olive pour Marston.

Parmi son arsenal impressionnant, l’amazone possède un lasso de la vérité. Cette arme défensive et offensive oblige la personne, sous son emprise, à dire toute la vérité. Il est évident que c’est un clin d’œil à la volonté avérée de Marston de faire accepter son détecteur de mensonge.

Le cinéma met à l’honneur les « parents » de Diana et on en apprend davantage sur ce qui constitue pleinement l’univers de la justicière. Si le film prend quelques libertés d’adaptation concernant le déroulement de la vie personnelle de Marston, il retranscrit toute la passion qui a fait naître le personnage.

Retrouvez nos figurines de la célèbre héroïne sur le site Figurines Mania !

facebooktwittergoogle_pluspinterest
Wonder Woman le film

Wonder Woman : le nouveau blockbuster de DC Comics

Wonder Woman est un blockbuster de superhéros réalisé par Patty Jenkins. Il s’agit donc du quatrième film de l’univers DC Comics qui met en scène Diana AKA Wonder Woman, un personnage créé par William Moulton Marston dans les années quarante. Sortie du film le 7 juin prochain.

Synopsis du film

Wonder Woman n’est autre que Diana, la princesse des Amazones. Depuis sa plus tendre enfance, Diana a été formée pour devenir une guerrière impérieuse. Son destin change du tout au tout lorsqu’un espion américain se crashe sur les rivages de l’île paradisiaque de Themyscira où les Amazones se sont retirées. L’espion, Steve Trevor, lui révèle alors l’existence d’un conflit mondial qui fait rage dans un monde qui est différent du sien. Elle se laisse entraîner par Steve Trevor convaincu qu’elle peut mettre un terme au conflit. Aux côtés de Steve Trevor, Diana va essayer de mettre un terme à cette guerre « qui doit mettre fin à toutes les guerres ». Au cours de ce périple, Diana découvre l’étendue de ses pouvoirs et la vraie nature de son destin.

Qui est vraiment Wonder Woman ?

Bien entendu, le personnage du film est quelque peu différent du personnage créé par William Moulton Marston. Diana est dotée d’une sagesse divine. L’une de ses aptitudes outre son extrême agilité au combat est la maîtrise d’une centaine de langues différentes. Dans le film, Diana paraît être une femme naïve qui s’est endurcie au fil des combats qu’elle a menés sous les ordres de Trevor. Bien qu’elle soit à moitié déesse, Diana faisait preuve d’une humanité indéfectible. Elle était une guerrière pleine de compassion, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a décidé de suivre Trevor en Europe. L’escouade de Trevor est composée de Sameed, Chief et Charlie, trois loustics aux caractères bien trempés. Ensemble, l’équipe va braver les dangers pour servir leur idéal commun.

 

Anachronisme entre l’histoire originale et le film

Wonder Woman a été créé au début des années quarante, en pleine guerre mondiale. L’histoire de la guerrière est profondément ancrée dans ce contexte. Toutefois, le réalisateur Patty Jenkins a jugé bon de choisir la première guerre mondiale comme toile de fond du film. L’engagement de Wonder Woman dans ce conflit est la première étape pour stopper toutes les autres guerres à venir. La productrice Rebecca Steel Roven n’a pas manqué d’indiquer que le film était aussi un moyen de démontrer la place tenue par les femmes durant cette période.

Origine des Amazones

Le film laisse transparaître quelques détails sur les origines des amazones, mais la version est tout autre dans la littérature consacrée au sujet. D’après une légende, Zeus aurait créé les hommes pour qu’ils deviennent les compagnons des dieux. Arès, le fils de Zeus, jaloux de la relation entretenue par Zeus et les hommes, a corrompu l’esprit de ces derniers. Pour mettre fin à son vil projet, Zeus décida de créer les Amazones. Ces guerrières seraient parvenues à vaincre Arès, mais pour une courte durée seulement. Des siècles plus tard, Arès est revenu pour semer le chaos dans le monde réel.

Retrouvez nos figurines Wonder Woman sur le site Figurines Mania !

facebooktwittergoogle_pluspinterest
Superman et Wonder Woman Red Son par Sideshow

Figurine de Wonder Woman Red Son en précommande pour août 2016

Cette semaine nous vous présentons la figurine de Wonder Woman Red Son de DC Comics. Une pure merveille, création de Sideshow en édition limitée et numérotée. Cette Wonder Woman rouge arbore le drapeau communiste.

Pourquoi la faucille et le marteau ? Car Wonder Woman est le symbole de la justice et que le régime communiste est le modèle d’un système social juste. La figurine va de paire avec celle de Superman Red Son, créée elle aussi par Sideshow. Attention, loin de nous l’idée de véhiculer une propagande communiste ! Il s’agit des explications de Sideshow.

La figurine de Wonder Woman mesure 56 cm et est en résine. Les vêtements sont en tissus, extrêmement détaillés, finis et peints à la main. Elle sera disponible dès le mois d’août. La figurine existe aussi en version non communiste que vous pouvez retrouver sur le site de Sideshow en cliquant ici.

Wonder Woman, combattante de la justice

Wonder Woman Red Son

Wonder Woman Red Son par Sideshow

 

 

Wonder Woman est née en 1941. Elle a été créée par William Moulton Martson et est apparue pour la première fois dans le comics All Star Comics. Elle a eu sa propre BD en 1942. Le personnage est une ambassadrice de la Terre. Elle est équipée d’un bracelet à l’épreuve des balles, d’un lasso magique et a bénéficié d’un entraînement d’Amazon. Elle représente la femme parfaite pour son créateur : une femme belle, puissante, intelligente et douce à la fois. Les pouvoirs de ses accessoires viennent des Dieux : Aphrodite et Héphaïstos.

 

 

 

Gal Gadot dans Wonder Woman

Gal Gadot dans Wonder Woman, film prévu pour 2017.

Dans les années 70, Wonder Woman fait son apparition à la télévision, incarnée par Lynda Carter. La série est diffusée de 1975 à 1979 aux Etats-Unis. L’héroïne apparaîtra pour la première fois au cinéma dans Batman VS Superman, prévu pour août 2016. C’est Gal Gadot qui jouera le rôle. Le film Wonder Woman devrait lui sortir en juillet 2017, avec la même actrice dans le rôle principal.

– Figurine en résine de Wonder Woman Red Son
– Taille : 56cm
– Edition limitée par Sideshow Collectibles
– Prix : 519,90€

facebooktwittergoogle_pluspinterest
wonderwoman

Wonder Woman a retrouvé une réalisatrice

Le film Wonder Woman doit sortir sur grand écran en juin 2017.

Patty Jenkins est la nouvelle réalisatrice de Wonder Woman.

Patty Jenkins est la nouvelle réalisatrice de Wonder Woman.

Jusque là, la réalisatrice canadienne Michelle McLaren était aux commandes de cette grosse production. Mais depuis lundi, elle a décidé de partir pour cause de « différents créatifs ». Mais une autre rumeur court, affirmant qu’elle n’aurait pas les compétences pour réaliser un long métrage. En effet Michelle MacLaren est plutôt connue pour la réalisation de séries télévisées, notamment quelques épisodes de la saison 3 de Game of Thrones.

Heureusement depuis hier, une nouvelle réalisatrice a été désignée. Il s’agit de Patty Jenkins, qui est à l’origine des films Monster et Thor 2.

Gal Gadot incarnera Wonder Woman

Gal Gadot incarnera Wonder Woman.

Du côté de l’héroïne, on a failli retrouver Angelina Jolie en Wonder Woman. Mais c’est finalement l‘actrice israélienne Gal Gadot qui enfilera le costume. Elle s’est entraînée avec acharnement pour être à la hauteur de cette femme légendaire.

Rendez-vous dans les salles obscures en juin 2017 pour découvrir cette production féminine. En attendant, le site de Figurine Mania propose de nombreuses figurines de Wonder Woman et des héros DC Comics.

facebooktwittergoogle_pluspinterest