Retour sur le Festival de la BD 2018 d’Angoulême

05 février 2018
/
admin
Catégories :
  • Evénements,
Festival bd angouleme

Le festival international de la bande dessinée d’Angoulême est le festival dédié au 9e art le plus réputé en France mais aussi dans toute l’Europe. La 46ème édition du Festival aura lieu du 24 au 27 janvier 2019.

 

L’histoire du festival de BD d’Angoulême

La toute première édition a eu lieu en 1974. Depuis, il se déroule chaque année au mois de janvier dans la ville Charentaise d’Angoulême. A l’origine de cette épopée, l’association fondatrice du festival créée par Francis Groux, passionné de bandes dessinées, relève le défi de mettre le 9e art en lumière. Dès la première édition du festival de la BD, cet événement culturel se révèle être un véritable succès. En 1977, Hergé signe l’affiche du festival et préside le salon, c’est la consécration.

 

La BD, un phénomène culturel qui prend de l’ampleur

Le festival d’Angoulême est sans conteste la plus belle vitrine de bandes dessinées en Europe. Si les médias font la part belle aux festivals dédiés au 7e art, le 9e art à lui aussi son public de connaisseurs et de passionnés qui ne manqueraient pour rien au monde ce rendez-vous incontournable. La BD est devenue au fil des ans un véritable phénomène culturel. Pour preuve, les nombreux blockbusters de ces dernières années ont été puisés directement à la source de bandes dessinées.

 

Palmarès de la 45ème édition du festival d’Angoulême

Cette année 2018, Jérémie Moreau s’est vu décerné le Fauve d’Or, Prix du Meilleur Album, pour son oeuvre “La Saga de Grimr” parue chez Delcourt. Une récompense bien méritée pour ce talentueux auteur de 30 ans qui est jusqu’à présent le plus jeune lauréat aux Fauves d’Or depuis 1997.

Marion Montaigne a été récompensée avec Le Fauve d’Angoulême, Prix du public Cultura pour son album « Dans la combi de Thomas Pesquet » édité chez Dragaud. Véritable succès en librairie, le public a fait son choix en votant pour les aventures de leur astronaute préféré.

 

Une autre femme est récompensée avec le Fauve d’Angoulême, Prix Spécial du Jury attribué à Marion Fayolle pour « Les amours suspendues » paru chez Magnani.

 

Reste encore le Fauve d’Angoulême, Prix de la Série attribué à « Megg, Mogg & Owl Happy Fucking Birthday » (Misma) de l’australien Simon Hanselmann et le Fauve d’Angoulême, Prix Révélation attribué à l’américain Nick Drnaso avec son album « Beverly » (Presque Lune).

 

Les lauréats de l’édition 2018

Comme chaque année lors du Festival de bandes dessinées d’Angoulême, des Prix découvertes ont été remis. Pour cette 45ème édition, le Fauve Jeunesse a récompensé Claire Fauvel (dessin) et Julia Billet (scénario) pour le premier titre de la dessinatrice, “La Guerre de Catherine” paru chez Rue de Sèvres.

 

Le Fauve Patrimoine à quant à lui été remis à « Je suis Shingo tome 1″ (Le Lézard Noir) de Kazuo Umezu, auteur de mangas réputé au Japon.

“Jean Doux et le mystère de la disquette molle” paru chez Delcourt, a reçu la récompense du Fauve Polar. L’auteur Philippe Valette entraîne les lecteurs dans une enquête au cœur du monde sans pitié de l’entreprise moderne.

 

La meilleure publication non professionnelle est récompensée par le Fauve de la Bande Dessinée Alternative. La revue « Bien, Monsieur n°8″ a été sélectionnée parmi une trentaine de publications.

facebooktwittergoogle_pluspinterest