The Mandalorian : une aubaine pour Disney+

04 décembre 2019
/
admin
Catégories :
  • Série,
mandalorian

L’univers Star Wars n’a jamais été aussi ressemblant au notre : il s’étend encore et toujours plus chaque jour qui passe. Disney vient de publier, le 12 novembre dernier via sa nouvelle plateforme de streaming Disney+, la série The Mandalorian au budget d’environ 10 millions de dollars par épisode.

 

 

The Mandalorian into Star Wars

 

Boba Fett

Boba Fett

Annoncée en 2017 par Disney et écrite par Jon Favreau (à qui l’on doit le début du Marvel Cinematic Universe avec la réalisation du premier Iron Man), la série se situe quelques années après l’épisode VI « Le Retour du Jedi », trois années pour être exact. L’Empire n’est plus mais il n’est pas encore question du Premier Ordre abordé dans les nouveaux films de la dernière trilogie Star Wars (à commencer par « Le Réveil de la Force »), dont le rideau de fin sera tiré ce mois de décembre dans nos cinémas.

Laissons donc la Nouvelle République prospérer encore quelques années ! Mais cette prospérité ne fait pas forcément les affaires de notre héros principal dont le métier est chasseur de prime.

D’ailleurs, vous avez déjà croisé un mandalorien auparavant non ? Il s’appelait Boba Fett et traquait Han Solo avec son jetpack, accessoire qui finira par causer sa propre perte !

 

 

 

« Telle est la voie »

 

Nous suivons donc les pérégrinations d’un mandalorien, accomplissant des tâches peu recommandables pour son clan contre une prime en Beskar, du fer mandalorien utilisé pour forger une armure typique du clan, car « Telle est la voie ». Cette phrase, vous allez l’entendre assez souvent dans la série et fait figure de crédo pour le clan des mandaloriens.

Mais qui se cache derrière ce masque ? Car si on sait qu’un mandalorien ne quitte jamais son casque en public (est-ce que cela va durer ?), il y a bien quelqu’un derrière. C’est l’acteur Pedro Pascal qui s’y colle ! Vous l’avez déjà croisé dans Game of Thrones (vous savez, Oberyn Martel, qui offre l’une des scènes les plus marquantes de la série avec son combat contre la Montagne) et la série Narcos dédiée aux activités de Pablo Escobar. Giancarlo Esposito, l’inébranlable Gus Fring dans Breaking Bad, fait aussi partie de l’aventure pour un rôle que l’on n’a pas encore eu la chance de remarquer en ce début de série.

 

stormtroopers

Des stormtroopers que l’on croise aussi dans la série

 

Une stratégie gagnante pour Disney

 

Le géant américain, qui comme on le sait a racheté les droits sur la franchise Star Wars, a fait une excellente opération en lançant son nouveau service de streaming avec The Mandalorian comme faire-valoir. Le succès est largement au rendez-vous et nul doute que la série a été l’élément déclencheur de nombreuses inscriptions sur la plateforme. La popularité de la série dépasse celle de Stranger Things à l’époque de la saison 2. Et disons que l’arrivée d’un personnage très surprenant, accompagnant notre héros dans son périple spatial, n’y est sans doute pas pour rien. Reste à savoir comment ils vont rattacher tout cela avec les épisodes de la saga que nous connaissons. Nous ne spoilerons pas mais si vous souhaitez garder l’effet surprise, nous vous déconseillons fortement de faire une recherche sur la série. Il serait même plus sage que vous vous coupiez d’internet en fait…

La série est donc un succès public mais aussi critique. The Mandalorian propose des environnements cohérents, typiques de ce que l’on attend d’un Star Wars, une photographie très travaillée, des clins d’œil en veux-tu en voilà et un personnage principal plutôt énigmatique et charismatique. La série semble reposer sur de très bons rails pour au moins une saison 2 !

facebooktwittergoogle_pluspinterest