Captain Marvel règne sur le box-office français

03 avril 2019
/
admin
Catégories :
  • Ciné,
  • Comics,
captain marvel

C’est une première dans l’univers Disney-Marvel, avec un personnage principal féminin en tête d’affiche, c’est sans difficulté que la nouvelle super héroïne Captain Marvel continue de régner sur le box-office français et cela, pour une troisième semaine consécutive.

Une intrigue ?

Sorti en salle le 6 mars dernier et réalisé par une femme, Anna Boden, l’action se situe dans les années 90 et nous conte l’histoire de Carol Danvers dite « Vers ».

Brillante espionne américaine et talentueuse pilote de l’US Air Force, incarnée par l’actrice Brie Larson,  oscarisée pour son rôle dans « Room », de Lenny Abrahamson,  son but est de protéger la terre contre une guerre galactique opposant deux races d’extraterrestres.

Nous retrouvons alors d’un côté la race des « Kree » aux physiques avantageux et dont Carol Danvers fait partie, et de l’autre, celle des « Skrulls » aux visages disgracieux,  à la peau verdâtre et métamorphes de leur état, donc possédant le pouvoir de prendre l’apparence de n’importe quel être vivant. Aidée de quelques alliés, Carol se retrouve alors précipitée au cœur de la bataille  nous menant des confins de l’espace à notre bonne vieille Terre.

Des pouvoirs hors normes défiants tous ses consœurs

Avec des pouvoirs qui dépassent l’entendement, elle est présentée comme le personnage le plus puissant de toute la lignée Marvel.

Après avoir été exposée à des radiations d’une technologie Kree (race extraterrestre). Captain Marvel va subir des modifications génétiques modifiants son ADN, lui procurant une force surhumaine, concurrençant largement celle de l’incroyable Hulk ou encore celle du dieu Thor.

Possédant une résistance à tout état de fatigue notoire, elle peut aussi voler tout comme le célèbre Superman.

Un casting de rêve

Avec un casting des plus prometteur, nous retrouvons des noms connus comme celui de l’actrice principale Brie Larson révélée dans le drame « States of Grace » en 2013, qui  se retrouve face à Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury. Nous retrouvons aussi le célèbre Britannique Jude Law pour une première apparition dans l’univers Marvel qui incarne quant à lui le guerrier Yon-Rogg. Mais c’est l’Australien Ben Mendelsohn qui incarne  le grand méchant du film à savoir, le reptilien Talos.

Captain Marvel sur la première marche du podium

Blockbuster gorgé d’adrénaline et d’effets spéciaux, on ne décompte aujourd’hui pas moins de 2.5 millions d’entrées pour les aventures de Carol Danvers. Elle a brillamment dépassé certains de ses consœurs Marvel  tels que les Gardiens de la Galaxie (2,39), Spider-Man: Homecoming (2,31) ou encore le fameux  Venom (2,28) en terme d’entrées.

Et c’est sans rougir que Captain Marvel double une autre figure emblématique, mais cette fois-ci faisant partie de l’univers des DC comics, à savoir, la célèbre Wonder Woman, qui avait clos sa carrière en salles avec 2,16 millions de billets vendus à l’époque.

Un pari osé pour les réalisateurs Anna Boden et Ryan Fleck

Le cap des 900 millions de dollars de recettes franchit, c’est avec un parti pris osé que Marvel studio avait démarré. Celui de choisir une femme comme héroïne principale portant ainsi un message d’engagement féministe mais représentant aussi l’occasion de surfer sur cette fibre qui a tant remué Hollywood ces derniers temps. Ce pari joue la carte de la diversité et se distingue en se payant l’audace de vouloir rattraper le temps perdu…. Et ça marche !

Après une courte introduction de l’héroïne à la fin d’Infinity War l’an dernier, Captain Marvel était très attendue par les aficionados de comics et les fans de super-héros. Une mise en bouche bien ficelée qui n’a pas tardé à faire des curieux et qui se compte aujourd’hui en millions d’entrées et peut-être bientôt en milliard de dollars recettes.

facebooktwittergoogle_pluspinterest