Archives mensuelles : novembre 2018

stan lee heros marvel

Stan Lee, mort d’un super-héros bien réel

Stan Lee, star légendaire de l’univers des comics, est mort à l’âge de 95 ans. Ce lundi 12 novembre 2018, la nouvelle a attristé des millions de fans de Marvel à travers le monde, mais aussi tout Hollywood qui ne cesse de lui rendre hommage. Aujourd’hui nous faisons de même en revenant sur ses accomplissements à la tête de Marvel, et pour la culture geek en général.

Une légende Marvel

Co-fondateur de Marvel, concepteur d’intrigues, éditeur, machine à caméos, aussi et surtout rédacteur en chef, Stan Lee a largement participé a hissé la maison en tête des ventes, jusqu’à dépasser leur principal concurrent : DC Comics.

Ce New-Yorkais, fils d’immigrés roumains, a commencé à travailler pour Timely Comics, l’ancêtre de Marvel, en 1939. Le parcours de Stan Lee est tout à son image : haut en couleurs. Nous nous souvenons également de lui pour ses apparitions clins d’œil dans les films aux cotés de nos super-héros préférés, pour ses chroniques alambiquées et ses expressions mythiques, pour son esprit hors du commun. Véritable bête de scène charismatique, il savait susciter l’admiration des fans et de ses pairs.

Cette association magique, composée des talentueux artistes et storytellers, Steve Ditko et Jack Kirby, a donné naissance à un nouveau « style Marvel ». Ils ont tout créé ensemble, tout révolutionné et rendu la maison Marvel merveilleuse.

Révolution de l’univers des comics

La situation paraissait pourtant critique à la fin des années 1950. Effectivement, Marvel s’apprêtait à mettre la clé sous la porte, notamment parce que la maison essuyait une crise de la diffusion de ses publications. Ces trois hommes brillants ont alors repris les rennes, chapeautés par le génie de Stan Lee. Ils ont refaçonné notre culture populaire et enflammé notre imagination collective.

Les années 1960, âge d’or de Marvel, ont permis de rompre avec l’image du super-héros classique. La volonté de Stan Lee était d’apporter une ligne éditoriale plus humaine et plus proche des lecteurs. C’est pourquoi nous avons très vite remarqué l’apparition de héros souffrant de problèmes semblables à ceux des lecteurs. Il était alors bien plu simple de s’identifier à eux. À ce titre, nous pouvons citer les célèbres Iron Man, souffrant d’alcoolisme et de problèmes cardiaques, Spider-Man plutôt impopulaires auprès des jeunes de son âge, ou encore Docteur Strange, incapable de se servir de ses mains.

Stan Lee : un homme engagé

D’autre part, Stan Lee était très attentif aux thématiques de l’époque. C’est pourquoi les œuvres co-créées par l’ambassadeur Marvel, laissent paraître des engagements politiques forts. Contre les injonctions de la Comics Code Authority, il abordait les dangers des drogues et défendait la lutte contre le racisme, notamment avec la co-création du personnage Black Panther. Il évoquait également les problèmes de ségrégation et d’exclusion à travers les aventures des X-men.

Les histoires Marvel se déroulant toutes au sein de New-York, il s’adressait initialement à son pays d’origine, les États-Unis et donc à un public très masculin, certes. Cependant Stan Lee, à l’écoute de son temps, est devenu un ambassadeur de la différence. Il tenait à réunir tout le monde par des histoires héroïques.

Stan Lee était un réel super-héros coincé entre le monde réel et l’univers extraordinaire qu’il aimait partager avec nous. Ainsi, il restera à jamais celui qui a nourrit nos rêves et soufflé l’idée que nous étions tous, au fond, notre propre héro. Assez dit !

facebooktwittergoogle_pluspinterest