Archives du mot-clé Marvel

stan lee heros marvel

Stan Lee, mort d’un super-héros bien réel

Stan Lee, star légendaire de l’univers des comics, est mort à l’âge de 95 ans. Ce lundi 12 novembre 2018, la nouvelle a attristé des millions de fans de Marvel à travers le monde, mais aussi tout Hollywood qui ne cesse de lui rendre hommage. Aujourd’hui nous faisons de même en revenant sur ses accomplissements à la tête de Marvel, et pour la culture geek en général.

Une légende Marvel

Co-fondateur de Marvel, concepteur d’intrigues, éditeur, machine à caméos, aussi et surtout rédacteur en chef, Stan Lee a largement participé a hissé la maison en tête des ventes, jusqu’à dépasser leur principal concurrent : DC Comics.

Ce New-Yorkais, fils d’immigrés roumains, a commencé à travailler pour Timely Comics, l’ancêtre de Marvel, en 1939. Le parcours de Stan Lee est tout à son image : haut en couleurs. Nous nous souvenons également de lui pour ses apparitions clins d’œil dans les films aux cotés de nos super-héros préférés, pour ses chroniques alambiquées et ses expressions mythiques, pour son esprit hors du commun. Véritable bête de scène charismatique, il savait susciter l’admiration des fans et de ses pairs.

Cette association magique, composée des talentueux artistes et storytellers, Steve Ditko et Jack Kirby, a donné naissance à un nouveau « style Marvel ». Ils ont tout créé ensemble, tout révolutionné et rendu la maison Marvel merveilleuse.

Révolution de l’univers des comics

La situation paraissait pourtant critique à la fin des années 1950. Effectivement, Marvel s’apprêtait à mettre la clé sous la porte, notamment parce que la maison essuyait une crise de la diffusion de ses publications. Ces trois hommes brillants ont alors repris les rennes, chapeautés par le génie de Stan Lee. Ils ont refaçonné notre culture populaire et enflammé notre imagination collective.

Les années 1960, âge d’or de Marvel, ont permis de rompre avec l’image du super-héros classique. La volonté de Stan Lee était d’apporter une ligne éditoriale plus humaine et plus proche des lecteurs. C’est pourquoi nous avons très vite remarqué l’apparition de héros souffrant de problèmes semblables à ceux des lecteurs. Il était alors bien plu simple de s’identifier à eux. À ce titre, nous pouvons citer les célèbres Iron Man, souffrant d’alcoolisme et de problèmes cardiaques, Spider-Man plutôt impopulaires auprès des jeunes de son âge, ou encore Docteur Strange, incapable de se servir de ses mains.

Stan Lee : un homme engagé

D’autre part, Stan Lee était très attentif aux thématiques de l’époque. C’est pourquoi les œuvres co-créées par l’ambassadeur Marvel, laissent paraître des engagements politiques forts. Contre les injonctions de la Comics Code Authority, il abordait les dangers des drogues et défendait la lutte contre le racisme, notamment avec la co-création du personnage Black Panther. Il évoquait également les problèmes de ségrégation et d’exclusion à travers les aventures des X-men.

Les histoires Marvel se déroulant toutes au sein de New-York, il s’adressait initialement à son pays d’origine, les États-Unis et donc à un public très masculin, certes. Cependant Stan Lee, à l’écoute de son temps, est devenu un ambassadeur de la différence. Il tenait à réunir tout le monde par des histoires héroïques.

Stan Lee était un réel super-héros coincé entre le monde réel et l’univers extraordinaire qu’il aimait partager avec nous. Ainsi, il restera à jamais celui qui a nourrit nos rêves et soufflé l’idée que nous étions tous, au fond, notre propre héro. Assez dit !

facebooktwittergoogle_pluspinterest
séries tv été

Quelles séries tv regarder pour passer l’été ?

L’été est le moment idéal pour lancer toutes les séries qui se trouvent sur votre liste toujours plus longue de shows à rattraper ou encore pour en démarrer de nouvelles si vous vous trouvez à court. Ainsi, que regarder pendant les vacances, lorsqu’on rentre de balade ou de la plage ? On a sélectionné pour vous nos 5 séries préférées du moment !

Luke Cage

Créée par Cheo Hodari Coker, cette série est centrée sur le personnage Luke Cage, provenant de l’univers Marvel Comics. À la suite d’une expérience qui lui a offert une force surhumaine et une peau indestructible, Luke Cage, de son vrai nom Carl Lucas, s’est réfugié à Harlem où il multiplie les petits jobs. Le héros devra choisir d’utiliser ses super-pouvoirs afin de protéger son quartier qui l’a accueilli et combattre le crime… Guerres de gangs, gros muscles et belles bagarres au rendez-vous ! La deuxième saison est sortie au début de l’été et suit les événements haletants de la première.

Better Call Saul

Le spin-off de Breaking Bad est une série tv à ne pas rater ! Nous avons adoré le personnage de Saul Goodman, l’avocat corrompu de Walter White, dans la série originale… Nous le découvrons plus hilarant et déjanté que jamais, pour notre plus grand plaisir. Un personnage très important de la série Breaking Bad devrait faire son apparition dans la nouvelle saison. En revanche, ne vous attendez pas à apercevoir les célèbres Jesse Pinkman et Heisenberg, la rumeur court qu’ils n’intégreraient le casting qu’à la cinquième saison.

De plus, la saison 4 sort le 6 août sur Netflix. De quoi nous occuper un petit bout de temps !

Cloak and Dagger

Cloak and Dagger, c’est la vraie petite nouvelle de notre sélection ! Avec cette série télévisée, Marvel a totalement réussi le pari de réaliser une série teenager intéressante et brillante. Bien sûr, bien qu’adaptée à un public plus jeune, elle est tout à fait appropriée à des publics plus avisés. Cette romance sous couvert de rebondissements héroïques raconte l’histoire de deux adolescents que tout parait opposer. Originaires de milieux différents, ils semblent pourtant liés par des super-pouvoirs acquis lors d’une mystérieuse explosion sur un site de la Roxxon Corporation.

La Cape et l’Épée, en français, comblera parfaitement nos soirées d’été !

Légion

David Haller, personnage principal de la série Légion, est inadapté à la vie en société. En effet, diagnostiqué schizophrène dès son plus jeune âge, il a malheureusement passé la majorité de sa vie dans un inquiétant asile psychiatrique. C’est un groupe de mutants, tout aussi inadaptés que lui, qui viendront le sortir de cet endroit. Sans pour autant spoiler, cette excellente série plaira à coup sûr aux fans de X-Men… Effectivement, ce comic a été conçu par Chris Claremont, auteur de la série de comics Wolverine, et Bill Sienkiewiz que nous connaissons par sa place dans la cosmologie des X-Men. Coïncidence ? Nous ne pensons pas…

La saison 2 vient de sortir, toujours plus esthétique que la première.

Westworld

La saison 2 de la série Westworld est sortie au printemps dernier, l’occasion de vous parler de ce chef-d’œuvre de Jonathan Nolan et Lisa Joy, avec la présence du grand Anthony Hopkins dans le rôle de l’énigmatique Dr. Robert Ford.

Westworld est un parc d’attractions futuriste recréant l’univers de l’Ouest américain et du Far West du 19e siècle. Les visiteurs, libres de toutes actions, sont accueillis par des robots hyper développés appelés « hôtes ». Ces derniers sont toujours réinitialisés à la fin de chaque boucle narrative pour éviter tout problème. Seulement, une mise à jour va entrainer des bugs inquiétants et provoquer un changement dans leurs comportements.

Alors oui, on se tire les cheveux, on crie au scandale, on retourne en arrière pour comprendre ce qu’on a raté… Mais on adore !

facebooktwittergoogle_pluspinterest
thanos marvel

Thanos, un méchant à la personnalité titanesque  

A l’instar de sa peau de couleur grise, la personnalité du dernier super méchant de l’univers Marvel, n’est ni tout-à-fait blanche, ni tout-à-fait noire. Thanos n’est pas seulement ce criminel génocidaire, avide de pouvoir, qui anéantit la moitié de la population de l’univers en un claquement de doigts. En effet, c’est aussi un être exclu par les siens depuis sa tendre enfance, agissant désespérément pour plaire à sa bien-aimée : la personnification même de la Mort. L’histoire du Titan Fou, largement imprégnée de tragique, mérite à bien des égards d’être contée.

Thanos, le mal-aimé

Le satellite de Saturne, Titan, a été colonisé par un peuple d’êtres Éternels. C’est sur cette planète que naît le futur grand adversaire des super-héros Marvel. Dès sa venue au monde, le nouveau-né inspire à sa propre famille le rejet et le dégoût, et se voit interdire l’avenir brillant que lui promettait sa naissance (son père, Mentor, dirige la colonie des Titans). Le syndrome de déviance dont il est porteur lui confère ce physique massif et jugé disgracieux : un corps imposant et lourd, une peau grise violacée et dure comme la roche.

Alors que son frère, Eros, est apprécié des siens, le jeune titan se renferme sur lui-même, pratiquant des expériences morbides sur des animaux, qui lui valent la visite de l’incarnation de la Mort. Seule compagne durant toute son adolescence, cette dernière devient l’objet d’un amour inconditionnel et désespéré. Et s’il se fait plus tard l’auteur de crimes atroces, l’adorateur de la Mort agit bien souvent dans l’espoir de rendre sa passion réciproque.

À la suite d’une énième expérience qui manque de coûter sa vie à la mère du titan mal-aimé, celui-ci est banni de sa propre planète. Il n’y reviendra qu’après un parcours de plus d’un siècle à travers l’univers, pour la bombarder d’armes nucléaires, massacrant la majorité de son peuple. La construction de cet être puissant, intelligent, mais aussi instable que psychologiquement ravagé, est explorée dans le comic book de Jason Aaron, L’Ascension de Thanos. C’est une œuvre qui, en revenant sur ses origines, met le Titan Fou à l’abri d’éventuels jugements manichéens simplistes.

Ses apparitions dans l’univers Marvel

Le personnage de Thanos a fait pour la première fois son apparition en bande-dessinée, en 1973, dans un numéro des comics Iron Man, sous la plume du scénariste et dessinateur Jim Starlin. Ce dernier tira son inspiration de plusieurs antagonistes de l’univers DC Comics, à savoir Metron et Darkseid. Quelques années s’écoulent avant que l’auteur décide de poursuivre l’histoire de ce méchant si charismatique.

En 1990, dans Silver Surfer 34, Starlin imagine le titan ressuscité par la Mort et investi par cette dernière d’une mission funèbre : aux yeux de la Mort, l’équilibre naturel entre la vie et la mort se trouve menacé au sein de l’univers, il s’agit de le restaurer. Découvrant l’existence et le pouvoir incommensurable des Pierres d’Infinité, le super-vilain entreprend de les réunir afin de conquérir une puissance extrême, l’autorisant à accomplir son dessein macabre : tuer la moitié des habitants de l’univers. Cette quête épique et la confrontation entre Thanos et l’ensemble des super-héros de l’univers Marvel, est à découvrir dans la « Trilogie de l’Infini » par le même Jim Starlin (Le Gant de l’Inifni, La Guerre de l’Infini, La Croisade de l’Infini). Cette histoire constitue précisément le sujet de la dernière adaptation au cinéma, Avengers: Infinty War.

Mais l’exploration d’une personnalité si complexe n’a pas lieu de s’arrêter là. Ce criminel génocidaire réserve bien des surprises pour les fans avides de découvertes. Le père adoptif de Gamora, fillette qu’il sauve d’un massacre pour l’éduquer en tueuse, désire vivre une retraite paisible dans une petite ferme. Une histoire aussi riche que la profondeur de sa psychologie est insondable.

facebooktwittergoogle_pluspinterest
Deadpool

En salles : Deadpool 2

Après une calamiteuse première apparition dans XMen Origins : Wolverine (2009), l’acteur Ryan Reynolds avait réussi à redorer l’image de son personnage dans le premier film dédié au plus déjanté des anti-héros. 7 ans plus tard, applaudi par la critique, Deadpool film de 2016  a en effet mis ce personnage atypique de l’univers Marvel Comics book sur les devants de la scène grâce à un Reynolds magistral et plein de surprises. Soutenu par une campagne de communication des plus originales dans laquelle s’est beaucoup impliqué l’acteur principal, le film a réussi un véritable carton au box-office. Résultat des courses : 780 millions de recettes pour un budget initial de 60 millions $ ! C’est donc avec un certain engouement qu’on attendait la suite de ce film Deadpool, faisant désormais partis des Blockbusters.

Un film bourré d’action

Réalisée par David Leitch qu’on retrouve également sur John Wick et Atomic Blonde, Deadpool 2 est sorti officiellement dans les salles de cinéma françaises, le 18 mai 2018. Si le premier volet nous a présenté un super heros apprécié pour son autodérision et son humour décalé, cette suite tente de mettre en scène un récit plus complet. On y fait par exemple la connaissance de Cable, un personnage autour duquel Deadpool 2 prend tout son sens. Incarné par Josh Brolin (qui campe Thanos titan fou dans Avengers: Infinity War), Nathan Summers alias Cable est un mutant cybernétique venu du futur dans le but de protéger sa famille, et à priori sauver la planète terre d’une apocalypse qui sera, selon lui, provoquée par Russel, un jeune mutant qui maîtrise le feu. Ce dernier bénéficie cependant de la protection de Deadpool qui s’oppose donc initialement à Cable pendant une bonne partie du film. Les deux adversaires feront finalement équipe pour éviter une apocalypse.

Un film basé sur l’humour

Le moins qu’on puisse dire est que Deadpool 2 n’est pas “waoh”. Certes, le scénario tient la route, mais il manque l’effet de surprise qui nous avait un peu tous scotchés dans le premier opus. Néanmoins, entre le nouveau rapport du super-héro vis-à-vis des XMen et ses répliques uniques en leur genre, le deuxième volet de ce comics marvel garde son charme de film d’humour. Alors qu’il y a de plus en plus de productions du type qui s’essayent sans grande réussite, à cette forme humoristique, Deadpool 2 reste assez clairement au-dessus du lot.

Des personnages bien représentés

Avec Deadpool 2, l’acteur Ryan Reynolds confirme qu’il est l’homme idéal pour incarner ce rôle de « soldat » mercenaire immortel. Quant à Josh Brolin, il s’en sort également assez bien même s’il faut avouer qu’il ne fait pas le poids face à Thanos. De plus, il fait partie des acteurs qui ont été survendus lors de la promotion du film, au même titre que Domino qui n’a pas eu beaucoup le temps d’exister. Il aurait été bien que le scénario nous en apprenne davantage sur l’histoire de ce mutant un peu entre deux eaux. Pour ce qui est des seconds rôles, on retiendra les performances de Julian Dennison (découvert au cinéma dans Hunt for the Wilderpeople) et Zazie Beetz jouant le rôle de Domino, la mutante chanceuse.

facebooktwittergoogle_pluspinterest
hulk marvel

L’incroyable Hulk : le docteur Jekyll et M. Hyde de Marvel  

Membre indispensable des Avengers, le Titan vert, alias Bruce Banner, est l’un des super-héros de comics les plus emblématiques. Sa couleur verte, ses muscles disproportionnés, ses vêtements déchirés sont, en effet, des attributs reconnaissables dans le monde entier (voir figurine Hulk). Mais au-delà de son apparence, qu’en est-il de son histoire, de sa création et de ses pouvoirs ?

L’histoire de Banner-Hulk

Le personnage est indissociable de son alter ego, le docteur Bruce Banner. Brillant physicien nucléaire, ce dernier est exposé aux rayons d’une bombe nucléaire nouvelle génération dont il est le concepteur. S’il n’en meurt pas, son ADN subit tout de même de profondes modifications.

Sa première transformation a lieu le soir même sous le coup de la souffrance. Par la suite, lors de moments d’intenses émotions (colère, stress), Bruce Banner deviendra ce monstre vert surpuissant, incontrôlable, qui représente la part sombre en lui, celle qui existait également chez son père alcoolique et violent. La différence ? Banner essayera toujours de contrôler son pouvoir afin de faire le Bien autour de lui.

Super-pouvoirs et exploits

Les capacités du Titan vert font de lui « l’humain le plus puissant de l’univers » selon Spider-man. Cependant, sa force et son invulnérabilité sont contrebalancées par son incapacité à se contrôler. Il a même résisté à plusieurs explosions nucléaires, notamment lors de son combat contre Thor en Antarctique. Dans l’event World war Hulk, il résistera même à une Supernova !

Seul le vibranium (matière du bouclier de Captain America) et l’adamantium, (métal dans lequel les lames de Wolverine sont forgées) sont susceptibles de lui résister. Mais en réalité, son unique faiblesse reste Bruce Banner, dans le sens où celui-ci est vulnérable sous sa forme humaine. Pour autant, il reste craint de la plupart des ennemis de l’univers Marvel, même le grand Thanos redoute un combat singulier face à lui. Le seul personnage à l’avoir vaincu fut Rulk, une sorte d’équivalent démoniaque de couleur rouge, qui parviendra même à lui briser le bras lors d’un combat.

Évolution du personnage : des comics au box-office mondial

La première apparition du super-héros dans une bande dessinée, a eu lieu dans les années 60. Inventé par Stan Lee et dessiné par Kirby, il est gris au départ, mais devant le rendu peu esthétique, le vert va finalement lui être attribué.

Par la suite, le succès du personnage ne se démentira pas. Actuellement, il fait parti du top 20 des personnages préférés des lecteurs. En dehors des fans de comics, la popularité du personnage va augmenter grâce à la série des années 80 mettant en scène l’acteur Lou Ferrigno.

Au cinéma, il a été interprété par Eric Bana puis Edward Norton au début des années 2000. Néanmoins, la forme qu’on lui connaît actuellement est celle créée par les séries de films Marvel. Le titan vert joue aussi un rôle prépondérant dans les deux premiers films Avengers (Avengers et Avenger l’ère d’Ultron) ainsi que dans Thor Ragnarok.

facebooktwittergoogle_pluspinterest
Avengers Infinity War

Avengers Infinity War : tous en salles ?

Avengers Infinity War

Nul doute que la sortie de ce nouveau film Marvel, Avengers Infinity War – ce 25 avril 2018 au cinéma – a retenu toute notre attention. Par ailleurs, ces super héros pourraient tout à fait tenir compagnie à votre actuelle collection de figurines pop culture.

Focus sur le film Avengers – Infinity Wars : scénario et casting alléchant

Inspiré du comics de 1991 « Le gant de l’infini », nous attendions particulièrement ce film en raison d’un nombre impressionnant de personnages pop culture comme La Panthère Noire, Iron Man, Spider man, Capitain America, Hulk… Il faut dire aussi que ce film fait aussi intervenir une de nos actrices favorites au cinéma: Scarlett Johansson alias Natasha Romanoff ou Black Widow.

Coté scénario, ce film de super héros nous promet du grand spectacle. En effet un super méchant (Thanos) vient détruire la Terre et l’ensemble des héros Marvel est mobilisé dans cette dernière lutte. Les scènes de batailles promettent donc des moments grandioses avec la mise en avant des pouvoirs de chacun comme par exemple le vol de Spider man ou la force dévastatrice de Hulk.

Verdict : un bon film avec de nombreux rebondissements

Si le sujet pouvait être critiqué (la fin de l’humanité ou du moins la mort de la moitié des terriens), force est de constater que les super-héros prennent les choses du bon côté ! À base d’humour et sur une excellente bande son, chaque personnage va tenter d’empêcher la collecte des artefacts les plus puissants de la galaxie (pierres d’infinité) par Thanos.

Attention pour les néophytes, il vaut mieux réviser avant car il y a de très nombreux clins d’œil aux précédents films comme Avengers 1. On adore voir Thanos coller des paires de claques monstrueuses à ceux qui tentent de le dévier de sa quête. Même constat lorsque les gentils se disputent pour savoir qui est le meilleur stratège et alors même que le danger est à portée de main !

Attention, certains super-héros vont tirer définitivement leurs dernières révérences. A un certain moment, nous avons même dénombré pas moins de 40 super-héros sur les scènes de batailles et dans des postures très délicates. Sans vouloir vous spoiler, on vous promet rires et yeux légèrement humides avec au moins deux décès !

Restez bien assis jusqu’à la fin pour assister à la scène supplémentaire après le générique ! En effet, les frères Russo n’ont pas déçus les spectateurs en annonçant cette très bonne nouvelle. Nous attendons donc vos avis sur le film !

facebooktwittergoogle_pluspinterest
luke cage marvel

Luke Cage sur Netflix : ce que l’on sait sur la saison 2

Programmée pour 2018 sur la célèbre plateforme Netflix, la saison 2 de la série Luke Cage, le super-héros Marvel indestructible, est le centre de nombreuses interrogations.

Une action qui se déroulera après The Defenders

Maintenant que la malfaisante organisation de la Main a été détruite dans The Defenders, la mini-série Marvel qui est sortie en août 2017, nous nous demandons ce que va devenir le héros d’Harlem. Malheureusement pour lui, d’après les différentes informations qui circulent, il semble qu’il n’aura pas encore le temps de profiter de sa liberté.

Il faut rappeler que, lors de la première saison, Luke Cage a affronté deux ennemis. Le premier était Cornell Stokes alias « Cottonmouth », mort dans le 7ème épisode, il complotait avec Mariah Dillard, sa cousine pour prendre le contrôle d’Harlem. Le deuxième adversaire de Luke Cage n’était autre que son demi-frère, Willis Stryker alias « Diamondback ». Ce dernier désirait se venger car il estimait Luke Cage responsable de son séjour en prison. Notre héros finit, évidemment, par gagner ce combat… Mais il doit à présent payer sa dette à la société et retourner vivre sous les verrous.

Un nouvel adversaire dangereux pour Luke Cage dans la saison 2

Nous pouvons imaginer que Luke Cage devra continuer à se battre contre les plans de Mariah Dillard et Shades. En effet, les deux acteurs interprétant ces personnages ont été confirmés pour cette deuxième saison.

Néanmoins, il y aura aussi un nouveau grand méchant dans ces nouveaux épisodes. L’acteur Mustafa Shakir a, en effet, rejoint le casting de la série. Il interprétera John McIver, un homme charismatique qui semble vouloir semer le chaos dans les rues d’Harlem. Pour y arriver, il va certainement nouer des alliances avec Mariah Dillard. Or, nous avons pu constater que cette dernière était prête à tout pour arriver à ses fins.

Cependant, le super-héros pourra compter sur ses amis, comme Claire Temple, avec qui il vit une belle histoire d’amour, et la policière Mercedes « Misty » Night. Il est important de noter qu’elle aura désormais un bras bionique car, comme nous le savons, elle a perdu le sien pendant la série The Defenders.

Le super-héros retrouvera un membre des The Defenders

Comme nous avons pu le voir dans The Defenders, Luke Cage a dû s’associer momentanément à Jessica Jones, Daredevil et Iron Fist pour combattre La Main, une organisation qui souhaitait détruire New York.

Il faut rappeler que Marvel apprécie créer des connexions entre ses différentes séries et personnages, et il semble que la saison 2 de Luke Cage ne fera pas exception.

C’est avec plaisir que nous avons, donc, appris que l’acteur Finn Jones, reprendrait son rôle de Danny Rand alias « Iron Fist », dans plusieurs épisodes. La relation entre lui et Luke Cage sera plus explorée que dans The Defenders où l’on avait pu avoir un petit aperçu. On peut donc espérer une association entre ces deux héros emblématiques de l’univers de Marvel.

D’après les informations que l’on a, la saison 2 de Luke Cage semble prometteuse, mais il faudra attendre sa sortie sur Netflix au cours de l’année 2018 pour s’en assurer.

facebooktwittergoogle_pluspinterest
Les héros de Marvel et DC Comics

Les séries de Marvel et de DC Comics

Il n’existe pas vraiment de rivalité entre Marvel et DC Comics, d’autant plus que les deux maisons d’édition font armes égales vis-à-vis des fans. Néanmoins, cela ne les empêche pas de rivaliser en créativité pour s’attirer les faveurs des lecteurs et plus récemment des dévoreurs de séries.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, chacune des deux maisons possède sa façon de représenter ses personnages. Tantôt, nous avons affaire à un être aux pouvoirs surnaturels, tantôt nous découvrons un humain qui a acquis des capacités exceptionnelles à la suite d’une rude épreuve.

La toile de fond des séries produites par Marvel

Marvel a pour univers de fond la terre telle que nous la connaissons, avec les super-héros et les super-vilains en prime bien entendu. Il n’y a strictement aucun changement. La terre possède les mêmes continents, les mêmes pays (enfin presque), ainsi que des univers parallèles sans oublier les planètes fictives.

L’univers Marvel, qui reflète la dichotomie du bien et du mal, foisonne de personnages investis de pouvoir qui se livrent un combat sans merci. Ces personnages se subdivisent en plusieurs catégories :

  • Les super-héros qui doivent leurs pouvoirs à un accident ou à une expérience difficile.
  • Les mutants qui doivent leurs pouvoirs à leur matériel génétique.
  • Les héros qui ne sont dotés d’aucun pouvoir particulier. Ils accomplissent des prouesses grâce à des armes et des gadgets modifiés. Le digne représentant est Iron Man.
  • Les héros originaires d’une race extraterrestre.

Bien entendu, les super-vilains font également partie de ces catégories.

La plupart du temps, les histoires de l’univers Marvel se déroulent à New-York. Toutefois, les héros interviennent dans d’autres villes des États-Unis, ainsi que dans des pays réels à l’exemple de la Russie, du Canada, de la Chine ou de la France.

Les héros font souvent partie d’organisations, comme les Avengers, les X-men ou le SHIELD. Il en est de même pour les super-vilains qui surnomment leurs organisations HYDRA, la Société du Serpent ou AIM.

Les séries les plus populaires de Marvel

Marvel a investi l’univers des séries depuis plusieurs dizaines d’années. Déjà en 1975, une série de 5 saisons dédiée à l’incroyable HULK a vu le jour. La franchise Marvel n’a jamais cessé de produire des séries de plus en plus spectaculaires au fil des années.

Après 2010, les séries qui suscitent l’attention des fans sont principalement : Marvel-les Agents du SHIELD, Marvel Agent Carter, Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron fist, The Defender’s, The Inhumans, Cloak and Dagger, The Punisher, Runaways et New Warriors.

Les séries Marvel ne mettent pas toujours en scène des super-héros. Marvel – Les Agents du SHIELD et Agent Carter sont animés par des personnages « en marge des super-héros ». Dans Agents du SHIELD, Phil Coulson, qui a été assassiné par Loki dans les Avengers, revient miraculeusement à la vie. Il reprend alors du service à la tête d’une petite escouade chargée de lutter contre l’organisation HYDRA.

Peggy Carter, officier de liaison du Capitaine America et membre de la SSR, lutte également contre les espions de l’HYDRA. Vous verrez au fur et à mesure des épisodes que son plus grand ennemi est le machisme dont font preuve certains de ses collaborateurs. Autre info : l’histoire se déroule en 1950 en pleine guerre froide.

Les blogueurs s’accordent à dire que les personnages de Marvel sont mieux adaptés au polar que d’autres. Dans Jessica Jones, par exemple, nous avons affaire à des personnages sombres, à la psychologie complexe. Ils répandent en permanence des zones d’ombres sur leurs réels états d’esprit. Il faut avouer que pour un héros Marvel, c’est plutôt rare. Pour s’adapter aux besoins des sérivores, les scénaristes ont fini par créer des personnages matures pour fans matures.

DC Comics : présentation

DC Comics n’est autre que l’une des principales maisons d’édition américaines de bandes-dessinées. Les initiales DC signifient « Detective Comics ». La maison d’édition possède de nombreuses filiales dont VERTIGO qui est plus orientée vers les histoires fantastiques et de science-fiction.

Les séries qui font la renommée de DC Comics

La plupart des bandes-dessinées de DC Comics ont fait l’objet d’une adaptation au cinéma ou du moins en série. La première est celle de Superman qui date du début des années 50 (19520 à 1960). Par la suite est apparu Batman et son acolyte masqué Robin, de 1966 à 1968. Ces deux séries étaient populaires et aimées du public. Malgré cela, elles ne furent que très brèves.

Les séries suivantes produites par DC furent connues aux États-Unis, mais pas assez par le reste du monde. L’exemple le plus flagrant est Shazam qui, à ses débuts, faisait partie de l’univers Marvel avant de changer de camp. De 1975 à 1977, quelques épisodes de la série Le Secret d’Isis ont été diffusés mais la série a été annulée au bout de 2 saisons pour un total de 22 épisodes.

De 1975 à 1979, les fans de DC ont pu apprécier les épisodes de Wonder Woman. C’est la première série à avoir pris d’assaut le prime-time. Il y a eu 3 saisons et 60 épisodes.

Plusieurs séries se sont ensuite succédées : Superboy de 1988 à 1992, The Flash de 1900 à 1991 (une seule saison de 22 épisodes), SwampThing de 1990 à 1993, Human Target en 1992, Lois et Clark de 1993 à 1997, Smallville de 2001 à 2011 et Birds of Prey de 2002 à 2003.

Smallville reste la plus longue série produite par DC. En effet, elle dura 10 saisons pour un total de 2018 épisodes. Cette série incarna le renouveau de DC sur le plan des séries télévisées. Une petite anecdote : ce projet fut développé pour couvrir la jeunesse de Bruce Wayne et non de Clark Kent. L’histoire a été peaufinée pour permettre aux jeunes de découvrir la vraie vie de Superman avant qu’il ne décide définitivement d’endosser le collant bleu.

facebooktwittergoogle_pluspinterest